Bien préparer votre accession à la propriété

Devenir propriétaire pour la première foisLa primo-accession est le fait d’accéder à la propriété pour la première fois.

Un véritable changement, où l’on passe généralement du statut de locataire au statut de propriétaire. Souvent, le primo-accédant amorce ce changement car il démarre sa vie professionnelle et la stabilise avec un CDI.

Le premier achat immobilier, au titre de la résidence principale, nécessite une réflexion personnelle pour trouver le bien immobilier correspondant à son projet de vie.
La première étape concerne donc le choix du bien immobilier :

  • par rapport à sa typologie : appartement ou maison, nombre de pièces – surface habitable, potentialité d’agrandissement, plain pied, garage, jardin ou balcon…
  • par rapport à ses caractéristiques techniques : mode de chauffage, labels environnementaux, performance énergétique (isolation, matériaux mis en œuvre, double vitrage,….).
  • par rapport à sa situation géographique : campagne, ville, périphérie urbaine,…à proximité du lieu de travail, de la famille, des commerces ou de l’accès aux grands axes.
  • par rapport à sa potentialité de revente inhérente aux différents critères énumérés précédemment.
  • et principalement par rapport à son budget.

Une fois le choix du bien validé, le primo-accédant va pouvoir déterminer la faisabilité de son achat en consultant plusieurs banques, s’il ne dispose pas des fonds pour financer son acquisition sans emprunt. Le conseiller bancaire devra lui faire une proposition adaptée en tenant compte :

  • du prix du bien immobilier choisi (prix de vente et frais annexes).
  • de l’existence d’un apport personnel, d’un PEL, etc.
  • de la situation financière de l’emprunteur.

La primo-accession étant une transaction immobilière majoritaire, les établissements bancaires proposent tous une palette de prêts conventionnés et adaptés au financement d’une première résidence principale.

C’est pourquoi le jeu de la concurrence est très important car il impacte sur les modalités du financement telles que : le taux d’emprunt (avec assurances) variable ou fixe, la durée et la modularité du prêt (durée ou montant des mensualités), les pénalités de remboursement anticipé, etc.

D’autre part, il existe des prêts aidés spécifiques au financement de la primo-accession.  Comme le prêt à taux zéro (PTZ+) qui permet d’emprunter à moindre frais pour acheter son premier logement neuf destiné à la résidence principale.

Dès l’obtention de votre prêt, l’accession à la résidence principale se finalisera par un acte authentique chez un notaire qui certifiera, par cette formalité, votre statut de propriétaire.

La primo-accession n’est pas un acte anodin, et de par sa définition il s’agit bien d’une première expérience immobilière.

Il est donc nécessaire de bien « mûrir » son projet et de se faire accompagner par un professionnel de l’immobilier et du patrimoine, tout au long des différentes étapes, qui ponctuent votre premier achat immobilier.

 

1 Comment

  1. loi duflot

    Parfois c’est mieux d’acheter plus petit pour louer plutôt que de se ruiner en voulant devenir primo accédant, ça permet de devenir propriétaire tout en ayant le crédit payé en partie par son locataire.

Laissez un commentaire