Comprendre l’investissement locatif pour sécuriser votre avenir

Réussir votre investissement locatif en maîtrisant son financement

Rappelons avant tout que seul l’investissement immobilier vous permet de vous constituer un capital par le biais d’un emprunt. C’est le choix de la performance et de la sécurité. Concernant le financement, vous serez rassuré d’apprendre qu’il est possible d’emprunter pour réaliser votre investissement locatif.

Emprunter pour se constituer un capital sereinement

C’est le point fort de l’investissement immobilier. Il s’agit de vous créer un capital par le biais d’un crédit. Cela vous permet de n’engager que peu de fonds propres. C’est votre capacité d’endettement qui est mobilisée.

Un bouclier efficace face à l’inflation

L’immobilier vous permet de lutter, au moins en partie, contre l’effet pervers de l’inflation.

Prenons l’exemple d’un placement de 100 à l’année N qui vous rapporte 3% (3 euros). Dans ce cas, à rendement constant, votre capital en N+5 est de 116 euros.

Première hypothèse :

Si l’inflation est de 2% par an, bien que votre capital soit de 116 euros en N+5, l’inflation diminue votre pouvoir d’achat réel à 105 euros.

Deuxième hypothèse :

Si l’inflation est de 4% par an, votre capital est toujours de 116 euros en N+5 mais l’inflation diminue votre pouvoir d’achat réel à 95 euros.

Dans cet exemple, le placement ne parvient pas à combler le manque à gagner du à l’inflation.

Mais l’immobilier vous permet de lutter contre ce phénomène de perte de pouvoir d’achat de la monnaie puisque la révision des loyers correspond à l’évolution des prix à la consommation, d’entretien et d’optimisation des logements ainsi qu’au cout des constructions. C’est l’effet bouclier.

Mais l’immobilier n’est pas seulement un bouclier contre l’inflation, ce secteur bénéficie d’un contexte économique avantageux.

Depuis 15 ans, la rentabilité de l’investissement immobilier est supérieure à celle des autres types d’investissement si on se base sur la plus-value et la capitalisation des revenus.

Financez votre investissement locatif à crédit pour sécuriser votre pouvoir d’achat

En souscrivant un prêt pour réaliser votre projet d’investissement, vous mobilisez votre capacité d’endettement mais vous préservez votre pouvoir d’achat. Les loyers perçus viennent rembourser tout ou partie des mensualités de remboursement de votre crédit et vous maintenez votre niveau de vie actuel tout en vous constituant un patrimoine.

Financez sereinement votre investissement locatif

Pour financer votre logement neuf vous devez valider un certain nombre d’étapes. La vente en l’état futur d’achèvement (VEFA) diffère de l’immobilier ancien.

Dans le neuf, il importe de se constituer un apport personnel. Pourquoi ? Parce que vous devez verser un dépôt de garantie au moment de la signature du contrat de réservation qui sera directement encaissé. Le montant de cette garantie est 2 à 5%. Une clause de résiliation doit figurer dans votre contrat.

Après le contrat de réservation, vous avez plusieurs mois avant que le contrat de vente définitif soit signé. Vous pouvez en profiter pour trouver votre financement. Vous pouvez consulter un courtier, cela peut vous permettre d’obtenir un bon taux annuel effectif global (TAGE).

Après avoir obtenu votre prêt et signé le contrat de vente, le versement du capital se fait progressivement. Vous n’avez rien à faire, c’est la banque qui effectue les versements. De votre côté vous pouvez rembourser dès la signature du contrat de vente intérêts et capital. Si vous préférez des mensualités plus basses, c’est possible. Mais la banque vous facturera ce mode de remboursement.

Laissez un commentaire