L’investissement immobilier : un état d’esprit

2012, et si j’investissais ?

La crise, l’austérité, les élections présidentielles, la fin annoncée des avantages fiscaux… Les épargnants naviguent en eaux troubles.

L'investissement immobilier est un état d'esprit, provoquant questions et craintes, surtout en tant de crise, Peterson.fr vous apporte des réponses

  • « Dois-je attendre la fin des élections pour accéder à la propriété ?  » 
  • « Mais alors comment placer mon argent ? » 
  • « Que faire de mon épargne ?…Et ma retraite ? »

Face à ces interrogations, comment réagir ?

La vigilance est de mise, en y regardant de plus près, l’Immobilier est la solution, efficace et déclinable selon vos besoins, vos attentes et vos moyens :

  • Le marché immobilier ne s’est pas effondré. On observe un léger repli des prix dans certaines grandes villes françaises, mais globalement et pour le moment le marché reste stable. Une vraie garantie pour la pérennité de votre épargne et de vos placements.
  • On dit : « la pierre est une valeur refuge ». OUI, l’immobilier est un placement réel, tangible et localisable.
  • C’est LE rempart contre l’inflation. cf notre article « Epargner oui, mais comment ?« 
  • Avant la disparition d’une partie d’entre eux, des avantages fiscaux sont encore à votre portée. C’est le moment idéal, via les conseils d’un professionnel, de réaliser le bon investissement tout en réduisant ou en maîtrisant votre fiscalité :
  • Et la retraite, 62, 65 ou 67 ans comme nos amis italiens… Il faut l’anticiper. Pour cela, le choix de l’immobilier est incontournable. Il vous apporte les revenus complémentaires indispensables au maintien de votre pouvoir d’achat.
  • Tous les indicateurs le confirment, les taux de crédit immobilier n’augmentent pas ou peu, les prévisions sont actuellement unanimes pas de hausse significative à l’horizon.
  • Le Prêt à taux zéro, désormais réservés aux logements neufs, s’avèrent particulièrement déterminants pour l’accession à la propriété. Et puis, être propriétaire de sa résidence principale à la retraite, c’est 20 à 30 % de pouvoir d’achat en plus.
  • Les banques ont perdu leur « crédit confiance » aux yeux des usagers. Comment croire encore aux placements boursiers ?

Le remède : l’épargne immobilière.

Tout compte fait, les réponses existent et doivent vous servir à faire avancer vos projets.

Alors en 2012, promis, j’investis !

Investir dans l'immobilier pour épargner en toute sécurité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


cinq − 3 =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>