Investir dans l’immobilier : performance et sécurité

Rappelons avant tout : investir dans l’immobilier est le seul moyen qui permet de se constituer un capital par le biais d’un emprunt. C’est le choix de la performance et de la sécurité.

investir dans l'immobilierEmprunter pour se constituer un capital sereinement

C’est le point fort de l’investissement immobilier. Il s’agit de se créer un capital par le biais d’un crédit. Cela permet à l’investisseur de n’engager que peu de fonds propres. C’est la capacité d’endettement qui est mobilisée.

Un bouclier efficace face à l’inflation

L’immobilier permet de lutter, au moins en partie, contre l’effet pervers de l’inflation.

Prenons l’exemple d’un placement de 100 à l’année N qui rapporte 3% (3 euros). Dans ce cas, à rendement constant, le capital en N+5 est de 116 euros.

  • Première hypothèse :

Si l’inflation est de 2% par an, bien que le capital soit de 116 euros en N+5, l’inflation diminue le pouvoir d’achat réel de l’investisseur à 105 euros.

  • Deuxième hypothèse :

Si l’inflation est de 4% par an, le capital est toujours de 116 euros en N+5 mais l’inflation diminue le pouvoir d’achat réel à 95 euros.
Dans cet exemple, le placement ne parvient pas à combler le manque à gagner dû à l’inflation.

Poignée de mains d'une acquisition d'un bien neufMais l’immobilier permet de lutter contre ce phénomène de perte de pouvoir d’achat de la monnaie puisque la révision des loyers correspond à l’évolution des prix à la consommation, d’entretien et d’optimisation des logements ainsi qu’au coût de construction. C’est l’effet bouclier.

Mais l’immobilier n’est pas seulement un bouclier contre l’inflation, ce secteur bénéficie d’un contexte économique avantageux.

Depuis 15 ans, la rentabilité d’investir dans l’immobilier est supérieure à celle des autres types d’investissement si on se base sur la plus-value et la capitalisation des revenus.

Faîtes un test et découvrez votre capacité d’emprunt pour investir dans l’immobilier neuf !

Laissez un commentaire