3 minute read

Garantie décennale : 10 ans sans souci dans mon logement neuf

Les garanties du neuf protègent votre pouvoir d’achat sur le long terme

Vous projetez d’acquérir un bien immobilier et vous n’avez pas encore fait votre choix entre le neuf et l’ancien ? Vous hésitez pour le prix ? Voici quelques pistes pour y voir clair.

Des garanties qui n’existent que dans le neuf

Lors d’un achat immobilier, le prix est un élément majeur dans la prise de décision. C’est pourquoi il est important de noter tout de suite que le prix d’un logement neuf est plus élevé que celui d’un bien ancien. Le montant total d’un bien neuf est supérieur de 15 à 20% à celui d’un bien ancien.

Cependant, sur le plan du budget, les biens neufs peuvent permettre sur le long terme d’éviter les dépenses liées à l’usure du bien. L’acquéreur d’un bien immobilier neuf est exonéré de tous travaux pendant 10 à 20 ans. Il convient aussi de noter qu’un bien neuf, grâce aux garanties biennales et décennales, garanti une indemnisation systématique en cas de préjudice à la livraison du bien. Pendant 10 ans, vous n’aurez aucun frais d’entretien de votre bien. Dans l’ancien, vous pouvez avoir des frais à votre charge dès l’entrée dans votre nouveau logement.

La garantie décennale sécurise votre foyer

Quand on a des enfants, un foyer à protéger, il est capital de penser à l’avenir de votre bien immobilier. Pour éviter des frais imprévisibles nuisibles pour votre budget quotidien, vous pouvez compter sur la garantie décennale. Là où l’ancien est sujet à des travaux d’entretien ou de rénovation, des factures de chauffage mal maîtrisées, le neuf ne vous coûtera rien pendant au minimum 10 ans.

La garantie décennale couvre les dommages qui pourraient affecter votre logement neuf. Pendant 10 ans à compter de la réception des travaux, la garantie décennale couvre les dommages qui compromettent la solidité du bâtiment ou le rendent impropre à son usage. Ces dommages peuvent par exemple concerner les murs, la toiture ou encore la charpente.

La police de responsabilité civile décennale couvre le constructeur dès l’ouverture du chantier. Elle est obligatoire. Le point de départ de la garantie se fait à la réception du chantier. De votre côté vous devrez souscrire une assurance dommage-ouvrage afin d’obtenir réparation s’il y a des dommages ou des malfaçons.

Zoom sur les dommages pris en charge par la garantie décennale

La garantie décennale intervient lorsque les dommages rendent le logement impropre à son usage ou en compromettent la solidité. Cela arrive lorsqu’un des éléments constitutifs du bien immobilier ou certains équipements sont significativement affectés.

Voici quelques exemples :

  • glissement de terrains
  • grandes fissures
  • défaut d’étanchéité
  • dommages sur la toiture, la charpente, les murs…
  • malfaçons sur une piscine, une véranda, une terrasse…

Point de vigilance : l’esthétique

La responsabilité décennale d’un constructeur ne peut pas être engagée concernant des dommages de nature purement esthétique. Sont ainsi exclus les dommages suivants :

  • traces inesthétiques
  • nuance dans la teinte d’un enduit
  • fissure sans infiltration
  • nuance dans la teinte d’un dallage

Laissez un commentaire