Un remplaçant du Scellier confirmé pour 2013

Le remplaçant du Scellier confirmé pour 2013Le temps n’est plus aux rumeurs, Mme Duflot, Ministre de l’Egalité des Territoires et du Logement, a finalement levé le voile concernant l’instauration d’un nouveau dispositif fiscal, applicable dès le 1er janvier 2013.

Un Projet de Loi énonçant les conditions et modalités de ce successeur tant attendu sera publié le 24 septembre 2012.

La nouvelle majorité présidentielle a bien dû se rendre à l’évidence que sans investisseurs privés point de construction de logements !

Croire qu’une classe sociale privilégiée profitait à elle seule de cette niche fiscale était une erreur … politicienne peut-être !

Le fait est que nous traversons une crise financière sans précédent.
L’histoire économique a toujours montré qu’en période trouble la pierre restait une valeur sûre. En effet, pour n’importe lequel d’entre nous, posséder une maison ou un appartement est un acte patrimonial concret : on sait ce que l’on achète, où on l’achète et  combien. S’il s’agit d’un investissement locatif, on connaît en plus la réduction d’impôt à laquelle on est éligible et l’on sait à qui nous louons notre bien.

Par conséquent, l’Immobilier est en soi un support d’investissement tangible et durable.

Ignorer cette réalité aurait été fatal pour les secteurs du bâtiment et de la promotion immobilière, mais aussi pour la situation économique de notre pays. Car comme on le dit très souvent : « Quand le bâtiment va, tout va ! ».

Ce nouveau millésime défiscalisant aura plus qu’un goût social.

  • Les plafonds de loyers seront rabaissés.
  • L’Observatoire des Loyers, créé récemment lors de la Loi sur l’encadrement des loyers, déterminera un nouveau zonage. Il sera plus limité et coïncidera certainement avec des espaces urbains où la demande locative est déficiente.
  • Enfin, un plafond de ressources sera imposé pour les locataires.

Quant à l’avantage fiscal, il prendra plutôt la forme d’une déduction sur le revenu foncier du prix d’achat, et non celle d’une réduction d’impôt comme pour le Scellier actuel. Son montant n’est pas connu pour l’instant. Suspens quand tu nous tiens !

Alors en attendant le prochain épisode de cette saga fiscale, sachez qu’il ne vous reste que très peu de temps pour bénéficier du Scellier 2012.

Et si cela fait partie de vos projets imminents, un petit rappel s’impose : ne ratez pas votre rentrée immobilière !

 

Laissez un commentaire