Votre achat immobilier doit-il être le « cri du cœur » ou la « voix de la raison » ?

C’est vrai, acheter son appartement ou sa maison n’est pas chose facile.

Premier réflexe, vous vous mettez à suivre toutes les émissions de téléréalité, en vous disant au final que cela ne vous ressemble pas.
Puis, vous passez des heures entières devant votre écran d’ordinateur pour lister tous les sites d’informations immobilières et les forums dédiés qui, sans aucun doute, vous donneront des sueurs froides en lisant les mésaventures de propriétaires mécontents.

Alors comment faire ?

Et si tout simplement, vous vous écoutiez vous !
Puisqu’en somme, il s’agit de votre projet immobilier et que celui-ci doit vous ressembler.

Et je ne crois pas me tromper en affirmant que vous avez un cœur et une raison !

→ Tout d’abord le cœur, celui qui vous murmurera de tout votre être « C’est là que je veux vivre ! », « C’est la maison de mes rêves ! » ou « C’est cet appartement qu’il me faut pour réaliser mon investissement locatif ! ».

C’est un peu fleur bleue, je l’avoue, comme image !

Mais le cœur c’est :maison coup de coeur

  • l’affect, l’espace,
  • la sensation, la lumière,
  • le goût… Votre goût,
  • les couleurs,
  •  la déco, le confort,

Bref, la correspondance totale du bien avec ce que vous êtes et vos envies.
Et cela, quoique l’on en dise, est déterminant dans votre décision. Même si vous êtes un hyper-rationnel spécialiste des chiffres et analyses !

→ Après cette avalanche de ressentis, c’est au tour de la raison d’intervenir, et elle en a des mots à dire… Elle va vous parler :

  • Du calcul de votre apport, du taux de votre emprunt… En clair de votre enveloppe budgétaire !
  • De l’analyse des marchés : Locatif, démographique & économique en fonction de la situation de votre coup de cœur !
  • De l’objectif que vous vous êtes fixés : Accéder à la propriété pour la première fois, acheter pour ses vacances ou pour louer et défiscaliser, se constituer un patrimoine de qualité, préparer sa retraite, etc.

…La suite est longue et non exhaustive !

Mais rappelez-vous, c’est de vous qu’il s’agit.

De vous et de votre achat immobilier, et qui mieux que vous connaît votre cœur et votre raison ?

Laissez un commentaire