L’investissement en nue-propriété : sécurité et performance

L’investissement en nue-propriété permet de maîtriser les contraintes liées à l’immobilier, de contempler la valorisation mécanique de son bien. Il offre une totale sérénité dans le temps.

De 25 à 40 ans, il s’agit de construire son patrimoine. De 40 à 60 ans, on prépare sa retraite. Ensuite, à plus de 60 ans, l’enjeux est de transmettre son patrimoine.

Ce sont les bailleurs institutionnels qui acquièrent l’usufruit et répondent ainsi à une demande croissante de logements sur les zones tendues, en corrélation avec les souhaits des investisseurs.

Des conditions d’acquisition uniques

Fenêtre de maison

L’avantage est de ne payer que la partie du prix correspondant à la nue-propriété. La réduction du prix d’acquisition correspond à la somme des loyers de marché nets perçus pendant la durée d’usufruit (entre 15 et 17 ans) si le bien avait été acheté et loué classiquement.

Le nu-propriétaire perçoit donc immédiatement l’équivalent de loyers de marché nets défiscalisés sous forme de réduction du prix d’acquisition.

Le résultat est une sécurisation des loyers dans leur recouvrement et par l’absence de fiscalité.

Comment définir la valeur de la nue-propriété ?

Il s’agit d’évaluer la valeur économique de l’usufruit (somme des loyers nets défiscalisés actualisés). Cette valeur est différente pour chaque programme. Cela va de 35% à 45% de la pleine propriété pour un usufruit de 15 à 20 ans.

En résumé, investir en nue-propriété, c’est une sécurité d’acquisition, de possession et de sortie.

Laissez un commentaire