3 minute read

Je suis célibataire et j’achète seul

Pourquoi acheter en étant célibataire peut sembler plus compliqué ?

Vous démarrez dans la vie, vous êtes célibataire ? Vous vous demandez s’il est possible pour vous d’acheter seul ? Découvrez nos solutions pour présenter un dossier solide. Réalisez votre projet le plus rapidement et simplement possible.

Il est clair que les banques accordent plus facilement un prêt aux couples qu’aux célibataires. Ces derniers ne présentent pas autant de garanties, ont souvent un apport plus faible (voire pas d’apport du tout) et un pouvoir d’achat plus limité.

Mais en réalité, le critère d’être seul ou en couple n’est pas le plus important aux yeux de la banque. En fait, c’est surtout la capacité d’endettement qui intéresse les banques. Ainsi, une personne seule qui gagne 6000€ par mois aura plus de facilités à emprunter qu’un couple qui cumule 2500€ par mois à deux. Chaque cas de figure est différent. Les crédits souscrits et les charges diminuent la capacité d’endettement. Les personnes seules assument entièrement les mensualités de leur crédit. C’est une des raisons pour lesquelles il semble parfois plus difficile d’acheter en étant célibataire.

Dans le cas d’un premier achat, vous pouvez bénéficier d’aides de l’Etat, notamment le PTZ, le prêt à taux 0. Être primo-accédant est donc plutôt un élément positif pour un achat immobilier, y compris si vous êtes célibataire.

Le point clef pour acheter seul : soignez votre dossier

Pour mettre toutes les chances de votre côté, il vous faut un dossier rassurant pour la banque :

-Peu ou pas de crédit en cours

-CDI de préférence

-Bonne tenue des comptes (pas de rejet de paiement, peu de découvert)

-Une caution solidaire peut être un plus

Avant de prendre rendez-vous à la banque, vous pouvez vous faire une idée précise du montant que vous pourrez emprunter grâce aux simulateurs disponibles sur internet. Ces derniers prennent en compte la totalité de vos crédits en cours, le taux d’endettement, le taux d’emprunt et sa durée. Vous pourrez également inclure votre apport éventuel lors des simulations. Cela vous permettra d’arriver à la banque avec une idée précise de vos possibilités et des taux pratiqués.

Autre astuce pour faire baisser vos frais et donc disposer d’une enveloppe plus large : comparez entre elles les différentes assurances crédit. Vous pouvez même mettre en concurrence l’offre proposée par votre banque. Selon le montant emprunté, vous pourrez réduire le coût total de votre achat de plusieurs milliers d’euros.

La règle d’or : un taux d’endettement inférieur à 33%

Vous l’aurez compris, ce qui compte par rapport au banquier, c’est d’avoir un bon dossier. Si emprunter diminue les risques dans la tête du banquier, avoir un apport est un bon moyen de le convaincre. La règle d’or reste la même pour tout le monde, seul ou en couple : le taux d’endettement ne doit pas être supérieur à 33%. Si vous pouvez respecter cela tout en payant une mensualité suffisante, alors il y a de fortes chances que votre dossier soit accepté.

Enfin, il existe des solutions pour vous permettre d’accéder plus facilement à la propriété en tant que célibataire. Certains dispositifs ou aides peuvent faire la différence et faciliter votre achat immobilier neuf :

PTZ, prêt à taux zéro

Prêt à l’accession sociale

Aides à la CAF

L’ANRU, agence nationale de la rénovation urbaine

Laissez un commentaire