Acheter puis louer sans apport : est-ce possible ?

Vous souhaitez réaliser un projet d’investissement immobilier neuf locatif sans apport, c’est possible. Avoir de l’apport signifie avoir des liquidités pour financer tout ou partie du bien sans avoir recours à un crédit. Si ce n’est pas votre cas, nous vous donnons ici quelques conseils pour être convaincant vis-à-vis des organismes prêteurs.

Un argument de poids, les revenus locatifs financeront en grande partie de l’investissement

Les organismes prêteurs prennent en compte l’aspect fiscal de l’opération et sont conscients qu’elle va générer des revenus. Cependant, il convient de leur présenter un projet concret, qui prend en considération les différents points de vigilance. Vous aurez besoin de démontrer que vous avez pris en compte les frais d’assurance, les taxes et les charges. Ces frais doivent être couverts par le loyer que vous comptez percevoir. Finalement, vous devez être en mesure de prouver votre capacité à mettre tous les mois de l’argent de côté, c’est l’effort d’épargne mensuelle réalisable.

Pour investir sans apport le choix du bien est essentiel

Pour convaincre l’organisme prêteur, vous devez démontrer que le bien que vous avez choisi à un réel potentiel locatif. Pour cela, vous pouvez vous appuyer sur la qualité du bien et sur son emplacement. En effet, plus votre bien sera situé dans un secteur attractif et avec de belles prestations, plus le risque de vacance locative sera réduit. Or, c’est cela qui fera que votre projet d’investissement locatif sera viable ou non.

Comment maximiser vos chances d’obtenir votre prêt ?

Une fois que vous avez un projet bien ficelé, reste à rassurer l’organisme prêteur sur votre capacité d’emprunt. Etablissez d’abord votre taux d’endettement, c’est-à-dire le rapport entre vos recettes et vos dépenses. Généralement, vous pouvez vous endetter à hauteur de 33% de vos revenus.

Les 3 critères déterminants pour obtenir votre crédit sans apport

  • Le reste à vivre : la somme mensuelle qu’il vous reste une fois votre mensualité de crédit réglée
  • Vos relevés bancaires : c’est en les analysant que le prêteur déterminera votre capacité d’épargne
  • La durée du prêt : plus elle est longue, plus le risque augmente

Vous venez de le lire : il est tout à fait possible d’emprunter sans apport pour réaliser un projet d’investissement locatif dans le neuf. Vous pourrez ainsi percevoir des loyers qui vous permettront de financer l’opération. Quand l’opération sera financée totalement, ces loyers deviendront des revenus complémentaires. Il faudra convaincre l’organisme prêteur du bien-fondé de votre opération. Il peut être fort utile de faire appel à un courtier en prêt bancaire pour présenter votre dossier sous son meilleur jour et profiter de taux attrayants.

Laissez un commentaire