Loi Pinel, 2021-2022 deux années stratégiques pour investir !

En fin d’année 2020, de nombreux articles parlaient de la fin du Pinel, comme dispositif de défiscalisation. Aujourd’hui, nous vous rappelons pourquoi le Pinel reste un investissement intéressant et surtout pour ces 2 prochaines années !

Prolongation de la loi Pinel au-delà de 2021 dans un contexte de crise sanitaire

Le dispositif Pinel, tiré de la loi Pinel est un dispositif fiscal intéressant pour toutes les personnes envisageant l’achat immobilier dans le neuf dans le cadre d’un investissement locatif, d’une constitution de patrimoine et permettant de bénéficier d’une réduction d’impôt.
Les investisseurs achètent ainsi des biens neufs dans des « zones tendues » permettant de mettre à disposition des ménages, sous conditions de revenus, des logements de qualité avec des loyers modérés.
Les zones d’achats de ces logements sont donc situées dans des villes attractives à fort potentiel locatif.
Au regard du contexte de la crise sanitaire, cette loi qui devait prendre fin en 2021 a finalement été prolongée par le gouvernement jusqu’en 2024, permettant ainsi de conserver un dynamisme pour le marché immobilier.

Une prolongation sous conditions

Ainsi, c’est dans un contexte de crise sanitaire, que la loi PINEL, supposée prendre fin le 31 décembre, voit son échéance se prolonger au grand enchantement des investisseurs.
Cependant cette prolongation entraine une modification des conditions de l’avantage fiscal, entre autres, liée à la typologie de l’investissement mais aussi quant à son avantage fiscal.

En effet, dès cette année, seuls les investissements dans des biens immobiliers neufs d’habitat collectif donneront accès à une déduction d’impôts. Depuis le 31 décembre 2020, les maisons individuelles ne sont plus éligibles au dispositif. Pour bénéficier du Pinel pour la construction d’une maison neuve, il faut donc que la date du dépôt de demande de permis de construire soit antérieure au 1er janvier 2021 , ainsi les contribuables qui souhaitent bénéficier de la loi PINEL en investissant dans l’acquisition ou la construction d’une maison ne pourront plus le faire pour les investissements réalisés à partir de 01/01/2021.
A noter, l’éligibilité Pinel concerne toujours les maisons comprenant au moins 3 logements mitoyens ou encore celles ayant des éléments de structure communs comme les fondations ou la charpente.

Autre modification, un abaissement notable de la réduction d’impôts en Loi PINEL est à prendre en compte. Pour rappel, ce dispositif censé relancer la construction de résidences neuves en France, est ainsi reconduit pour les années 2023 et 2024 avec cependant des taux de réduction d’impôts dégressifs. En effet, ces réductions profitant actuellement d’un abattement fiscal de 12% pour une location de 6 ans à 21% pour une location de 12 ans (et ce jusqu’à la fin de l’année 2022).

Les investisseurs seront sensibles à l’année durant laquelle effectuer leur investissement immobilier.
Notons tout de même certaines exceptions relatives à cette baisse progressive de la réduction d’impôts. Un logement situé en quartier dit « prioritaire » conservera les mêmes avantages et ce jusqu’en 2024, tout comme la réhabilitation d’un logement de façon à atteindre les performances énergétiques et environnementales supérieures à la réglementation actuellement en vigueur.

En conclusion : c’est le moment d’investir en Pinel

C’est donc dès maintenant qu’il faut considérer son projet immobilier en investissement locatif.
Les taux de réduction d’impôts sont très avantageux, les produits sont là avec des opportunités sur tout le territoire national, à côté de chez vous ou dans votre région de cœur !

Vous souhaitez investir dans l'immobilier neuf découvrez notre sélection pinel

Laissez un commentaire