Acheter en indivision : la solution pour les couples non-mariés

Acheter en indivision

Vous êtes en couple et vivez en union libre ? Vous vous demandez comment acheter à deux tout en sécurisant l’avenir de chacun ? L’achat d’un bien immobilier en indivision vous permet de protéger vos intérêts respectifs en achetant à deux. Il s’agit d’un régime juridique simple pour fixer dès l’acquisition les droits de chacun.

L’achat en indivision : les 2 atouts majeurs

L’achat en indivision vous fait bénéficier d’une grande simplicité de gestion. C’est un moyen très simple d’acquérir un bien à deux sans être marié. Lorsque vous achetez en indivision, vous devenez un « indivisaire ». Cela signifie que vous devenez propriétaire du bien à hauteur de votre participation financière. L’indivision ne demande que très peu de formalités ou démarches spécifiques. Le principe est, de plus, facile à comprendre.

Cette gestion facilité est parfaitement appropriée si vous êtes en couple sans être marié. Vous pouvez cependant utiliser le système de l’indivision pour acheter avec des proches ou des associés professionnels.

Tout ce que vous devez anticiper pour acheter en indivision

Un certain nombre de paramètres sont à prendre en compte pour un achat réussi en indivision. D’abord il faut comprendre que chaque indivisaire a des droits sur le bien pris dans sa totalité. Concrètement, cela signifie que vous décidez les événements importants liés à la vie du bien avec votre conjoint, les deux partis devant s’accorder. Les intérêts de chaque indivisaire peuvent changer, il faut donc garder à l’esprit vous devrez vous accorder ensemble sur la démarche à suivre dans la durée.

Autre point de vigilance, vous êtes engagés ensemble avec votre conjoint sur le plan financier. Chacun d’entre vous doit payer les charges, les taxes et les impôts au prorata de sa quote-part. cela signifie que vous et votre conjoint n’êtes pas forcés de payer chacun la moitié des charges, la répartition dépendant de l’investissement de départ de chacun.

Si votre conjoint ou vous-même souhaitez vendre votre quote-part, il y a un droit de préemption pour le membre de l’indivision qui ne vend pas. Rien ne peut s’opposer à la vente et s’il n’y a pas preneur parmi les membres de l’indivision, la quote-part peut être revendu à n’importe qui.

En cas de décès d’un des indivisaires, les héritiers deviennent propriétaires de sa quote-part. L’indivisaire survivant et les héritiers poursuivent l’indivision.

Pour le financement du bien en indivision, trois solutions :

-Un seul prêt pour tous les indivisaires

-Certains empruntent, d’autres payent en apport personnel

-Chaque indivisaire emprunte la somme qui correspond à sa partie

Acheter en indivision : l’essentiel

-Une gestion simplifiée : vous êtes propriétaire du bien avec les autres indivisaires, à hauteur de votre participation financière

-Chaque indivisaire peut vendre sa quote-part à tous moments

-Tout à fait adapté si vous voulez acheter en couple sans être mariés et protéger l’investissement de chacun

-Des décisions prises à l’unanimité par les indivisaires pour la gestion du bien dans la durée

-Une répartition des charges et impôts parmi les indivisaires selon leur quote-part respective

-En cas de décès d’un des indivisaires, l’indivision se poursuit avec ses héritiers et l’indivisaire survivant

-Chaque indivisaire peut financer le bien comme il le souhaite

Le partenariat Peterson.fr/Sofraco, une synergie nouvelle !

Le partenariat entre Peterson.fr, commercialisateur en immobilier neuf, et Sofraco, spécialiste de la protection sociale, répond à plusieurs objectifs.

Pour les courtiers Sofraco, il permet d’abord une diversification des sources de rémunérations. Il fidélise et sécurise leurs clients. A termes, le cercle vertueux du partenariat permettra également aux courtiers de gagner de nouveaux clients.

La démarche est simple. Le courtier Sofraco détecte un intérêt pour l’immobilier chez son client. Le courtier et le vendeur Peterson.fr rencontrent le client pour qualifier ses besoins et son projet. Le conseiller Peterson.fr trouve le ou les biens qui correspondent au projet du client. Puis le conseiller Peterson.fr présente les biens au client, la simulation et l’impact sur sa fiscalité.

Vous l’aurez compris, le partenariat entre Peterson.fr et Sofraco présage une solution complémentaire entre la protection sociale et l’investissement immobilier. Dans une logique gagnant-gagnant, les deux structures se renforcent mutuellement. Ce bel exemple de synergie offre de nouvelles perspectives pour les deux sociétés.

Chez Peterson.fr, nous nous félicitons de cette collaboration naissante. Nous croyons pleinement dans la pertinence de ce partenariat. Notre enthousiasme a pu s’exprimer au travers de plusieurs réunions régionales durant lesquelles nous avons tissé des liens de proximité prometteurs. Alors souhaitons nous le meilleur pour des clients toujours plus satisfaits !

Comment emprunter en CDD

Vous êtes en CDD et vous souhaitez acquérir un bien immobilier ? Voici les choses à savoir avant de vous lancer.

Les astuces pour obtenir un crédit immobilier en CDD

Pour obtenir votre crédit immobilier tout en étant en CDD, l’important est de rassurer l’organisme prêteur. Pour cela, l’idéal est de pouvoir justifier d’une activité professionnelle sans interruption depuis au moins 18 mois.

La nature de votre contrat joue un grand rôle : un contrat à durée déterminée de 2 ans facilitera les choses par rapport à un contrat intérimaire de durée identique par exemple. Si vous cumulez plusieurs CDD dans un même secteur d’activité, cela jouera également en votre faveur car cela prouve que le secteur embauche.

Vous pouvez convaincre votre établissement prêteur de votre sérieux en soulignant les avantages liés à votre CDD. Vous avez une grande liberté de mouvement, vous pouvez trouver un emploi partout et c’est votre choix de vie.

Soignez votre profil d’emprunteur

Continuer

Réussir la revente de son appartement pour acheter plus grand dans le neuf

réussir son deuxième achat immobilier dans le neuf

Vous projetez d’acquérir un nouveau bien immobilier et vous comptez sur l’apport de la vente de votre logement actuel ? Dans ce cas faut-il mieux acheter votre nouveau logement avant de vendre celui que vous occupez actuellement ou bien vendre et acheter ensuite ? Voici nos recommandations pour que votre deuxième acquisition soit la plus sereine possible.

Vous souhaitez acheter avant de vendre votre logement actuel

L’intérêt à acheter en premier, c’est d’éviter de devoir prendre une location après que vous ayez vendu et quitté votre bien et que vous cherchiez le deuxième. Vous n’aurez pas besoin de faire deux déménagements. Et vous ne passerez pas à côté d’une opportunité si vous êtes dans l’optique d’acheter en premier. Il vous suffira de la saisir quand elle se présente !

Il vous faudra être vigilant au sujet de la revente de votre bien actuel. Il convient de fixer un prix total réaliste du bien que vous souhaitez vendre. C’est important car la revente devra se faire rapidement une fois le nouveau logement acheté, pour éviter de supporter les charges des deux crédits (si vous avez acheté votre premier bien à crédit). Vous pouvez envisager de prendre un prêt relais dans le cas où vous comptez sur l’argent de la vente de votre premier bien.

L’avantage si vous avez acheté votre premier bien neuf, c’est qu’il se revendra plus facilement. En effet, il continue de bénéficier de ses qualités en termes d’économies d’énergie, d’isolation phonique et de standing.

Vous souhaitez vendre votre logement actuel avant d’acheter le deuxième

Continuer

Je suis célibataire et j’achète seul

Pourquoi acheter en étant célibataire peut sembler plus compliqué ?

Vous démarrez dans la vie, vous êtes célibataire ? Vous vous demandez s’il est possible pour vous d’acheter seul ? Découvrez nos solutions pour présenter un dossier solide. Réalisez votre projet le plus rapidement et simplement possible.

Il est clair que les banques accordent plus facilement un prêt aux couples qu’aux célibataires. Ces derniers ne présentent pas autant de garanties, ont souvent un apport plus faible (voire pas d’apport du tout) et un pouvoir d’achat plus limité.

Mais en réalité, le critère d’être seul ou en couple n’est pas le plus important aux yeux de la banque. En fait, c’est surtout la capacité d’endettement qui intéresse les banques. Ainsi, une personne seule qui gagne 6000€ par mois aura plus de facilités à emprunter qu’un couple qui cumule 2500€ par mois à deux. Chaque cas de figure est différent. Les crédits souscrits et les charges diminuent la capacité d’endettement. Les personnes seules assument entièrement les mensualités de leur crédit. C’est une des raisons pour lesquelles il semble parfois plus difficile d’acheter en étant célibataire.

Dans le cas d’un premier achat, vous pouvez bénéficier d’aides de l’Etat, notamment le PTZ, le prêt à taux 0. Être primo-accédant est donc plutôt un élément positif pour un achat immobilier, y compris si vous êtes célibataire.

Le point clef pour acheter seul : soignez votre dossier

Continuer